Publications

CANADA: PLUSIEURS FIRMES ONT PAYÉ DES RANÇONS À DES PIRATES INFORMATIQUES

Une étude réalisée au Canada et dans trois autres pays par Osterman Research, une compagnie basée à Black Diamond, dans l’État de Washington, conclut que 44 des 125 entreprises canadiennes ayant participé anonymement à l’enquête avaient été victimes d’une extorsion informatique au cours des 12 mois précédents.

 

Les pirates qui se livrent à ces activités empêchent les usagers informatiques d’avoir accès à des données auxquelles ils ont droit et exigent un paiement en retour d’un rétablissement.

Parmi les 44 victimes canadiennes, 75 % ont versé des rançons de montants variant entre 1000 $ et 50 000 $. Onze des firmes ont dû cesser leurs activités pendant un certain temps afin de régler le problème.

 

L’étude a démontré que l’un des secteurs d’activités les plus fréquemment visés par les pirates est celui des soins de santé, car l’accès aux données informatiques sur les patients est souvent indispensable pour que des traitements médicaux soient offerts.

 

L’étude d’Osterman Research a été rendue publique par Malwarebytes, une entreprise de Californie dédiée à la protection contre les menaces sur l’internet.

0